Faire un rachat de crédit sans assurance : est-ce possible ?

Faire un rachat de crédit sans assurance : est-ce possible ?
Notez cet article

Faire un rachat de crédit sans assurance : est-ce possible ? Il existe des solutions mais aujourd’hui, l’assurance joue un rôle important dans la réponse que donnera la banque au particulier souhaitant regrouper ses prêts.

Réaliser une opération de rachat de crédits sans assurance décès ou assurance décès-invalidité est aujourd’hui quasiment impossible, et ce même si les revenus mensuels et le patrimoine de l’emprunteur sont corrects. Jusqu’en 2008, il était encore possible d’imaginer solliciter un rachat de credit sans couverture car la banque pouvait faire signer à l’emprunteur un document appelé « renonciation d’assurance » qui revenait à un engagement de remboursement des mensualités par la vente du bien en cas de décès. Cette solution n’était donc envisageable que pour les rachat de credits hypothécaires des particuliers propriétaires de leur bien immobilier.

Aujourd’hui, l’assurance joue un rôle majeur dans le consentement des banques du rachat de crédits. En plus des conditions de revenus et du patrimoine de l’emprunteur, les banquiers prennent également en compte l’âge et la santé du demandeur. Il existe cependant la convention AREAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), qui propose depuis 2007 différentes solutions pour faciliter l’accès à l’assurance et donc au rachat de crédit aux personnes ayant de graves problèmes de santé.

Il existe plusieurs types d’assurances, le rôle du conseiller en regroupement de prêts est de choisir avec vous celle qui correspond le mieux à votre situation.