La Loi Girardin : défiscalisation immobilière et credit d’impot dans les Dom Tom

La Loi Girardin : défiscalisation immobilière et credit d’impot dans les Dom Tom
Notez cet article

Loi Girardin

La Loi Girardin permet d’être défiscalisé à un certain niveau lorsqu’un locataire ou un propriétaire achète un logement destiné à sa résidence principale dans les DOM TOM (Martinique, Guadeloupe, Réunion, Guyane, Mayotte, Saint Pierre et Miquelon et la Nouvelle Calédonie). La Loi Girardin, qui a été mise en place le 21 juillet 2003, remplace la Loi Paul et est valable jusqu’au 31 décembre 2017.
Depuis la loi des Finances de 2009, le plafonnement des réductions d’impôts de la Loi Girardin est de 40 000 euros pour un contribuable au titre d’une même année d’imposition, ou 15% du revenu brut du contribuable. Le calcul de ces réductions prend en compte un plafond par mètre carré habitable. En défiscalisation avec la Loi Girardin le prix du mètre carré est plafonné à 2233 euros TTC.

La Loi Girardin est divisée en deux secteurs immobiliers : le secteur libre et le secteur intermédiaire. Ce dernier permet d’obtenir une réduction d’impôt dont le montant sera plus important. La défiscalisation possible est de 50% de l’investissement sur 5 ans soit 10% par an. Le taux de défiscalisation en secteur libre est de 40% de l’investissement sur 5 ans, soit 8% par an.

La défiscalisation dans les Dom Tom avec la Loi Girardin est particulièrement intéressante pour les contribuables payant au minimum 6 000 euros d’impôts sur le revenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *