Le rachat de crédits, l’ennemi du surendettement

Le rachat de crédits, l’ennemi du surendettement
Notez cet article

Vous vous sentez au bord du surendettement ? Il vous est possible de renégocier vos prêts avec un expert en matière de rachat de prêts afin de vous aider à diminuer vos mensualités. Il est important de vraiment savoir qu’un rachat de crédits vous permettra de diminuer vos mensualités, mais en contrepartie, il génèrera également une augmentation de la durée du prêt. Le coût global de votre crédit sera en fin de compte plus important. Ce type de démarche s’adresse donc à des emprunteurs qui connaissent des situation financières particulièrement inconfortables et pour qui il est essentiel de trouver une solution même si ils doivent en payer le prix.

Le rachat de prêts, une bouffée d’oxygène pour vos finances !

En sollicitant un rachat de crédits, vous avez l’opportunité de réclamer une trésorerie en plus du rachat de vos prêts. Grâce à cet argent, vous pourrez également faire un voyage ou encore conserver une épargne disponible en cas de coup dur.

Les étapes d’un rachat de prêts

Vous n’êtes pas obligé de passer par un intermédiaire pour faire une demande de rachat de crédits. Toutefois un mandataire non exclusifs d’établissements bancaires vous fera gagner un temps précieux. Sur le site internet vous aurez la possibilité de faire une simulation qui vous permettra d’obtenir une réponse de principe rapidement. Puis, un courtier vous demandera certainement des précisions sur certains points de votre dossier. Le courtier rencontrera les interlocuteurs des banques spécialisées dans le regroupement de prêts avec l’objectif de défendre votre dossier. Pour finir celui-ci vous présentera les offres de rachats de prêts. Après l’expiration des délais de rétractation prévus par le législateur, le rachat de prêts pourra être effectif.

Les frais liés à un rachat de prêts

Qui dit signature d’un rachat de prêts, dit frais à régler ! Il existe ainsi :

  • Les frais de dossier pour l’ouverture du nouveau prêt.
  • Les prêts, objets du rachat de crédits auront peut-être prévus des indemnités à régler si vous remboursez par anticipation.
  • Une taxe de publicité foncière en cas de prise d’hypothèque.

A partir de quand doit-on payer un courtier ?

Pour déléguer la recherche d’une solution de crédit dans le cadre d’un regroupement de prêts, il est obligatoire de signer un mandat de recherche de capitaux.Celui-ci mentionnera les tarifs de l’expert que vous aurez mandaté. Le plus souvent, ces frais peuvent être inclus dans le nouveau prêt . Il est absolument essentiel de savoir que la signature de ce mandat ne vous oblige pas à rétribuer votre mandataire si vous n’acceptez pas les offres de prêts qu’il vous présente. Dans un souci de protection de l’emprunteur, la loi et en particulier l’article L321-2 du Code de la Consommation précise que le courtier ne doit pas percevoir ses honoraires avant l’obtention effective du nouveau prêt. Ainsi, même si le courtier a passé du temps en s’occupant de votre dossier la seule recherche d’une solution de rachat de crédits n’est pas facturable. D’autre part ce n’est pas obligatoire de verser un chèque à votre courtier lors de la signature du mandat de recherche de capitaux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *